la reine de saba restaurant
J’ai plusieurs restaurants « valeur sûre », dans lesquels je ne suis jamais déçue, et où j’aime emmener mes amis. Parmi eux figure « La reine de Saba », spécialisé dans la cuisine éthiopienne.

reine saba restaurant
Je l’ai découvert avec Hau un soir où nous nous promenions rue Jean-Pierre Timbaud à la recherche d’un nouvel endroit où manger.
L’adorable devanture nous a attirée, et en découvrant qu’il s’agissait de cuisine éthiopienne, la curiosité nous a fait rester.
décoration ethiopienne
Au milieu de murs colorés et d’une décoration faite d’objets ramenés d’Ethiopie, la gérante nous accueille avec un large sourire, et une simplicité vraiment agréable.

La clientèle est principalement constituée d’habitués, et l’ambiance est agréable, rythmée par une musique présente sans être trop forte, et les délicieuses senteurs émanant de la cuisine. Il y a une autre salle en bas qui peut être privatisée.
bougie ethiopie
Le menu propose une formule « découverte » à 20€/personne (ou 37€ pour deux) comprenant entrée ou dessert ainsi qu’un plat traditionnel : le Yefeseg Beyonetou.
Il y a de nombreux autres plats à la carte, dont un certain nombre végétariens.
café éthiopie
Ne connaissant pas du tout la cuisine éthiopienne, nous décidons de prendre le menu afin de pouvoir goûter à différentes saveurs (le plat principal étant un assortiment).

L’entrée arrive, il s’agit de l’azifa, une compotée d’échalotes, de lentille, d’ail et de gingembre. Elle est servie avec des Injeras, galettes typiquement éthiopiennes au délicieux goût citronné. C’est très bon, frais et subtil, et s’accorde parfaitement avec le moelleux des galettes.
azifa

Quelques minutes plus tard, on pose sur notre table un grand plat en paille, surmonté d’un couvercle conique peint.
plat paille ethiopie
En-dessous, c’est une explosion de senteurs et de couleurs. Des galettes injeras forment la base, et en arc de cercle sont disposés des assortiments. au centre : un bol avec une cuisse de poulet et un oeuf marinés. Il n’y a pas de couverts, les injeras les remplacent, tout comme le pain. Le dépaysement est total!
yefeseg bonoyetou
plat ethiopien

cuisine ethiopienne
L’assortiment est surprenant, les saveurs sont très différentes, on y trouve de la salade de choux, du ragout de boeuf, des lentilles marinées, des épinards…
Les épices sont très présentes pour deux des assortiments, les autres se distinguent par leurs arômes et leurs textures.
manger doigt

miommy
Ce qui est vraiment étonnant, c’est la façon dont les saveurs se mêlent à la perfection avec la consistance et le goût citronné des injeras. Ces galettes sont un véritable délice!
injeras

En résumé

La reine de Saba est l’endroit parfait pour s’initier à la cuisine éthiopienne dans un cadre chaleureux à la décoration traditionnelle.
Manger avec les doigts dans le même plat donne instantanément une touche ludique et complice, c’est un vrai plaisir!
restaurant ethiopien

Les +

. La décoration
. Le menu qui permet de découvrir de nombreuses saveurs
. Les plats sont copieux, et conviendront parfaitement aux gros appétits.
. La patronne est adorable et très disponible
. Les prix tout à faits corrects
paille peinte ethiopie
Les –

. Il est difficile d’imaginer certains plats de la carte, des photos auraient été les bienvenues!

tabouret ethiopien
Infos pratiques
La reine de Saba
78 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Plus d’informations sur le site web

Advertisements